-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-Pour Andréas et Eva.-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

LAISSEDIRE


Contactez Roland.
Cliquez ici ...
Publicité gratuite ici!
Cliquez ici ...
French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Comme un appel…..

Sur mon oreiller qui veille,

Je ferme les yeux, le calme me dévore.

Dans l’océan de mes songes que les étoiles promènent,

Mon île espère son vent, ses voiles.

Son eau trouble ondule sur ma mémoire d’un moment.

_

Suspendue entre l’impossible et le peut-être,

J’effleure du regard,

Ce que mes bras désirent.

Je feuillette sur ma peau

L’absence de ses mots éteint, l’oubli de tendresse sur mes lèvres brûlantes, l’exil de ses doigts qui rédigent un secret que j’ignore.

_

Je les ai fouillé ces mots tus, ces clés qui forcent les verrous du silence.

Dans ses poches,

Je n’ai trouvé qu’une romance muette qui nourrit mon esprit de doute.

J’ai touché ses yeux, là où la lumière vêtue de feu étreint le mystère.

Ils sont emplis de braises assoupies, celles des nuits qui se terrent dans mes matins.

_

Suis captive du temps

Qui feuillette un livre au regard absent.

J’étouffe un cri qui déchaîne l’orage,

Je musèle la vie dont nous sommes les otages

J’enchaîne ces silences qui hurlent.

_

Ce désert de mots, ce piège à rêves

S’amusent de nos désaccords.

Dans les ténèbres, nos ombres se brûlent,

Se tirent révérence.

Je me séquestre dans ma tour d’ivoire.

_

Le veilleur de mes nuits s’est apaisé.

La sueur de mes pensées sur ma chair nocturne

M’offre une perle de lumière dans mon œil noirci de l’aube.

Les sons se meurent et allument le gazouillis de mon cœur.

Mon aventure s’endort, pressée contre moi.

-=-=-=-=-

REFRAIN

-=-=-=-=-

Ma plume balade mon encre,

Le sang des mots installés sur des notes de musique

Sans trop taire, sans trop avoué.

Juste deviner,

Effleurer sans toucher la mélodie qui retient mes mots captifs.

-=-=-=-=-

Chanson d’Annette Canard – 05/2014

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir