-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-Pour Andréas et Eva.-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

LAISSEDIRE


Contactez Roland.
Cliquez ici ...
Publicité gratuite ici!
Cliquez ici ...
French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Indocile et pourtant si désirable amour

Nulle chose n’est conquise.

Ni la puissance,

Ni la faiblesse,

Ni l’amour.

En vain,

J’ai tenté d’enlacer l’être aimé.

Mais,

Son ombre est celle d’un supplice.

En vain,

Je me suis hasardée d’étreindre sa chance.

Mais,

Sa raison l’a pulvérisé.

Son destin singulier est une amère rupture,

Semblable à une sentinelle désarmée.

Souvent,

Il s’interroge,

Refuse de s’évader de ses draps douillets.

Le vide,

Le vague,

Le consume perpétuellement.

L’aimer est douloureux.

Mon sublime amant,

Mon admirable écorchure

Vit en moi,

Comme un oiseau sans ailes.

Des saisons,

Pour s’initier à vivre

Nos espoirs s’étiolent.

Dans les ténèbres,

En chœur,

Sanglote notre âme amoureuse.

Du chagrin,

Des remords,

Pour couronner un battement.

On s’aime dans la douleur.

On se vénère dans la torture.

On s’adore à en perdre nos couleurs.

 

Annette Canard - 07/2012

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir